Le Jardin des pierres de Watkyne

A l’occasion des Journées du Patrimoine, nous avons pu visiter l’extraordinaire Jardin des pierres de Watkyne à Ellezelles. Infos et photos…

Dans les années 70, Jacques Vandewattyne alias Watkyne parsema le village d’Ellezelles de ses œuvres attachées au folklore. Ayant acquis la petite maison à côté de la sienne, il la transforma en atelier pour y réaliser ses poteries et sculptures en terre. Mais l’artiste-sorcier du Pays des Collines n’allait pas s’arrêter là. Installant une bétonneuse dans le jardin, il se mit à transformer celui-ci en un chantier titanesque d’où surgirent diables, monstres, géante et autres têtes étranges donnant à l’ensemble une atmosphère unique. Le jardin étant privé, Watkyne en permettait la visite à condition d’y renaitre sous forme d’un rite initiatique très particulier. C’est tout l’esprit de ce sacré bonhomme que l’on retrouve dans son jardin. Un jardin qui se visite quelquefois l’an et qu’on ne peut que recommander !

Place à quelques vues extraites de ce jardin des pierres et sortilèges:

 

La géante Dolorès fut le témoin de nombre d’initiations !

jardinwatkyne129 jardinwatkyne130 jardinwatkyne132

 

Vous y trouverez même trace de mon ami Claude Seignolle, ici figé en meneur de loups, un rôle qui lui colle si bien à la « peau ». jardinwatkyne134

 

L’atelier, dont les murs extérieurs et intérieurs sont gravés, dessinés, marqués de la main de Watkyne !jardinwatkyne135 jardinwatkyne136 jardinwatkyne140 jardinwatkyne142 jardinwatkyne143 jardinwatkyne144 jardinwatkyne147 jardinwatkyne148

 

Il aura fallu des tonnes de béton pour façonner ce jardin et lui conférer un tel aspect…jardinwatkyne149 jardinwatkyne151 jardinwatkyne152 jardinwatkyne153 jardinwatkyne154 jardinwatkyne157

Publicités

Le Sabbat d’Ellezelles 2013: nouvelle formule gagnante !

Ce samedi s’est tenu le traditionnel Sabbat des Sorcières d’Ellezelles. Après 40 années de fêtes endiablées, le comité organisateur s’est penché sur quelques modifications: un marché fantastique et médiéval débutant à 14h, une arrivée un peu plus tôt des terribles chorchiles et un spectacle, lui-aussi, programmé une demi-heure plus tôt qu’à son habitude. ceci afin de permettre à tous, même aux plus jeunes, d’en profiter. Le pari fut tenu et remporté ! Le marché était vraiment grandiose et apportait un élément incontournable de cette édition avec des artisans de qualité et des animations (faunes, magiciens, fanfares, musique…) qui ont fait l’unanimité. Le spectacle introduisait une légende locale recueillie par Jacques Vandewattyne dans ses contes fantastiques et apportait à la fois un sang neuf au spectacle tout en l’ancrant bien dans son terroir fabuleux. Bref, une excellente cuvée, bravo aux organisateurs !

Le reportage en photos:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On parle du blog dans le journal !

Ce lundi 17 juin, le journal L’Avenir a fait un petit article surprise sur ce blog. L’occasion de vous rappelez qu’à côté de ce blog où vous trouverez bientôt reportages, interviews et autres focus sur le Pays des Collines, il existe une page facebook qui relaie beaucoup d’infos sur ce qui s’y passe…  Voir la page facebook

Le Pays des Collines sur le web

Un vent de féerie souffle sur les Collines…

fées, elfes, gnomes, lutins

C’est avec grand plaisir que je vous annonce la sortie de mon nouveau livre: Le Grand Livre des Esprits de la Nature qui vient de paraître aux éditions Véga. Celui-ci propose un parcours en textes et en images à travers les mythologies et folklores du Monde entier. Bien sûr, mon cher Pays des Collines n’est pas oublié et j’y ai glissé quelques références aux créatures féeriques qui parcourent nos collines. Un grand livre illustré par la talentueuse Frédérique Devos qui a mis mes textes en images avec pas moins de 125 aquarelles et illustrations originales. Dans la région, vous le trouverez en vente à la boutique de la Maison des Collines à Ellezelles.

Sinon, il est disponible dans toutes les librairies, sur Amazon, Fnac, etc.

Les Bouloches de Françoise Lison-Leroy

Le Pays des Collines est un pays où le poète se sent chez lui. Françoise Lison-Leroy nous revient avec un livre rempli de souvenirs liés à son papa et son enfance wodecqoise dans une succession de petits textes poétiques illustrés par Pascaline Wollast. A découvrir si ce n’est déjà fait !

lesbouloches_françoiselison

Présentation d’Esperluète éditions, l’éditeur du livre:

« Vous n’aurez pas Papa. Vous ne l’enfermerez pas dans vos cages à momies, sans herbes ni bouloches. Il n’a ni l’âme guerrière ni l’allure d’un fantôme. Et s’il fugue, les nuits de pleine lune, c’est pour happer ce cri perdu depuis l’enfance. Celui que vous cherchez vous aussi en empoignant vos livres, vos cartes magnétiques, vos écrans fondateurs.
Jaloux. Vous voyez bien qu’il trouve, lui, son diamant. Cela vous peine ? »

Un homme garde des bouloches au fond de ses poches. Parfois il les tient au creux de la main. Il en aime la rondeur et la douceur. Par elles, il se rassure, reste au monde ou se souvient de l’enfance.
C’est un père sous l’œil de sa fille. Elle le regarde partir. Le moment présent n’a plus prise sur lui. Les souvenirs s’effacent. Et s’il s’agit de l’oubli et de la perte, on lit surtout l’amour et la vie qui unissent ces deux-là.
Françoise Lison-Leroy offre un texte fort, où l’observation de la vieillesse du père se teinte tour à tour d’émotion, d’humour, de tristesse, et toujours de tendresse. Il y a de l’âpreté dans cette écriture qui évacue tout sentimentalisme et toute complaisance, qui dit les choses comme elles sont.
Pascaline Wollast répond par des dessins noirs, emplis de matière, où la terre et le personnage se confondent. Le jardinier, le jardin, les animaux, les bouloches deviennent sous son trait les objets d’une géographie de l’intime.

Le 1er avril, c’est le jour du poisson à Ellezelles !

poissonellezelles

Comme chaque année au 1er avril, Ellezelles est en fête. Mais cette année est bien particulière: on vient de trouver une nouvelle espèce de poisson d’eau douce dans la région ! Depuis quelques années,les poissons reveinennt entraînant avec eux la réapparition du Martin pêcheur. Mais voilà qu’une espèce extrêmement rare refait également parler d’elle: l’Adrianus Alnus Païsan ! Nous venons de recevoir un communiqué de la plus haute importance dont nous vous recopions un extrait: « Cette espèce découverte en 1972 a déjà fait l’objet de plusieurs études scientifiques et sa principale caractéristique est de faucher l’orge des marais pour construire son abri dans les racines de l’Aulne. D’une couleur grise, il porte a proximité de ses branchies un collier de couleur rouge carmin à points blancs. Pour toute la population curieuse de découvrir cette espèce de poisson, une présentation aura lieu ce lundi de Pâques en la salle « Chez Nous » à Ellezelles. (Rue d’Audenarde). Un convoi exceptionnel de l’aquarium prendra son départ à la
place d’Ellezelles dès 17 h 30 et la présentation est prévue à 18 h 00 ». Un rendez-vous à ne point manquer !

L’écomusée de La Hamaide vous propose de déguster sa propre bière !

Cette année, l’écomusée s’est intéressé au thème des brasseurs, des brasseries et des bières dans notre beau Pays des Collines. C’est vrai que la région a été longtemps marquée de ses estaminets et de ses nombreuses productions locales. Si le nombre de brasseries a fortement diminué du à l’offre commerciale étendue et facilement accessible en nos magasins, la région demeure une contré de renom pour sa production brassicole.

L’enquête de l’Ecomusée s’est soldée comme toujours par une exposition complète à découvrir à partir du 7 avril.

bière La Hamaide Pays des Collines

Outre le passé de la région, vous découvrirez que depuis quelques années, la mode des bières locales fait un retour remarqué et nos Collines ne sont pas en reste ! Même l’Ecomusée s’y est mis en proposant une délicieuse bière rousse: La Hamaide !

Tout ceci a été rendu possible grâce au soutien et à l’aide de la Brasserie des Légendes, brasserie ellezelloise  dont la réputation dépasse nos frontières avec l’incontournable Quintine, bière des sorcières.

Heures d’ouverture :

Du lundi au vendredi : Toute l’année (de 14h à 16h30), aux vacances de Printemps, de Pâques et d’automne (de 14h à 17h) et en juillet et août (de 14h à 18h). Dimanches et jours fériés: de Pâques au 30/09 (de 14h à 18h).
Fermeture: tous les samedis et entre Noël et N-An.

Ecomusée du Pays des Collines
Plada 6
7890 LAHAMAIDE (ELLEZELLES)